Je n’ai pas répondu au trois quarts des questionnaires orientés envoyés aux candidats.
Je ne me suis pas davantage exposé sur Facebook.
Je n’ai pas découvert les problèmes des Genevois ces derniers mois.
Je ne me suis pas récemment découvert une âme féministe.
Je n’ai pas distribué le moindre croissant (ou raclette, ou verre de blanc, ou mandarine, ou que sais-je), telle une aumône, à d’éventuels électeurs dont j’aurais ainsi espéré acquérir le vote.
Je n’ai pas sorti – tel un lapin d’un chapeau – une initiative de derrière les fagots, alors que j’aurais pu le faire depuis longtemps.
Je n’ai fait aucune photo avec un chien.
Je n’ai distribué aucun ballon à aucun enfant.
Je n’ai fait aucune promesse que je ne pourrais tenir.
Je n’ai pas changé de parti pour avoir une chance d’être élu.
Je n’ai assisté à aucun match de hockey.
Je n’ai pas plus fréquenté les évènements artistiques que d’habitude.
Je n’ai caressé quiconque dans le sens du poil.
Je n’ai pas changé. Votez pour moi.

Stéphane Guex-Pierre, candidat au Grand Conseil

Categories: Blogs

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

*